Kazumi-chan
Profile

Kazumi-chan

En général on m'appelle Kazu. Oui, je suis...

    Si tu savais comme tu me manque Yuki. Tu verra, j'ai bien changé depuis... Enfin, si un jour tu redonne signe de vie... (11/10/2017)

  • 100 visits
  • 1 article
  • 5 hearts
  • 5 comments

Le monde virtuel. 31/10/2017

 
Le monde virtuel.
Un monde où les gens sortent de la réalité et passe un portail; celui de l'enfer.
 
 
Ici, vous pouvez être qui vous voulez puisque personne ne verra votre visage, celui que vous cachez tous derrière un écran, tels est le principe du virtuel; demeurer derrière une vitre.
Nous savons tous que cet endroit peut se révéler dangereux, car il est dangereux, pourtant tout le monde ose s'y aventurer, inconscient, tout du moins hors du subconscient.
Au début, on vous prévient, on vous dit que c'est dangereux, vous y entrer tout de même, puis à votre grande surprise, tout semble rose. Vous vous faites des ami(e)s, des meilleurs ami(e)s, vous rencontrez parfois même "le grand amour"; enfin, c'est ce que vous croyiez.
Les préventions passent à la trappe. Le danger? Il n'y en a pas, à vos yeux. Alors vous revenez, plus souvent, plus régulièrement, plus habituellement pour finalement, ne plus vous déconnecter. Ce système pénètre votre cerveau, vous devient indispensable. Vous en oubliez le réel qui vous entoure en dehors de vos écrans. Ce monde fait partie de vous, pour certains d'entre vous il deviendra même vitale de vous y rendre et impossible de ne pas y être. 
Mais comment? Oui, comment en être arrivé là? N'est ce vraiment que parce que vous avez rencontré des gens que vous avez jugé "formidable"? Oh non. Ca non soyez en sûr. 
Entre temps, vous avez perdu toute socialisation dans le monde réel, mais ça, vous ne l'avez pas vu, vous ne le voyez peut-être même toujours pas. En restant de plus en plus connecté, vous avez perdu peu à peu le contact avec les vrais gens, ceux de l'extérieur qui sont réellement là pour vous. Vous les avez remplacé par une plateforme internet. Cet endroit vous rappel de mauvais souvenir, tant de souvenir que vous finissez par dire que vous les avez construits ici, ces souvenirs. Souvenirs qui vous trouble l'esprits, qui vous empêche de dormir la nuit et vous torture le jour.
Ils appartiennent désormais à ce monde, puisque vous avez préféré les partager avec des gens caché derrière un écran, plutôt que d'en parler à vos proches réel.
Vous aurez ensuite l'assurance de dire "J'ai eu le courage d'en parler." . Mais à qui l'as tu dis, petit? A des gens virtuel? Des gens que tu n'as jamais vu et que tu ne verra certainement jamais? Que vont-ils faire de tes paroles, eux? Oui, certes cela t'aura fais du bien d'en parler, ils t'auront certainement lancé des paroles douces, te réconfortant. Ton esprit en sera convaincu, les meilleurs gens on les rencontres ici parce qu'on peut les choisir. Mais ces meilleur gens comme tu dis, sont aussi présent dans la vie réelle, ils ont, comme toi, une vie réelle, avec un coeur, des sentiments et une âme. Ces gens là tu peux les trouver près de toi; tu n'as juste pas chercher dans le monde réel, tu as préféré t'engouffrer dans le virtuel, cacher tes émotions derrière un écran. Tu ris pour eux, mais tu pleure dans ton lit. Est ce que tu va bien? Bien sûr! Tu pleure à en perdre la vue, mais ça, eux ne le verront jamais, puisqu'encore une fois ils sont caché derrière un écran.
Hey, pourquoi en être arrivé à pleurer? Tu ne pleurai pas, avant? Avant quoi? Avant ton entrer dans le monde virtuel. Tu en as abusé, maintenant tu payes. 
Tu pensais apaiser ton esprit, tu n'as fais que le noyer dans ta souffrance encore enfouis au fond de toi avant de venir.
Oui, je m'adresse à toi chers lecteur. Que tu viennes d'arriver ou que tu sois un ancien. Que tu souffre déjà ou que ton esprit sois vierge de toute douleur, sache que si tu garde trop longtemps ton masque dans ce monde, tu finira tôt ou tard par en connaître les conséquences.
Parles, oui, libère toi, confie toi aux gens fabuleux qui se trouvent ici, mais n'oublie pas que dans quelques temps, des années, des mois, des jours, tout dépendra de toi, ils ne seront plus rien. Car ils n'ont jamais rien été de plus qu'une personne cachée derrière un écran comme toutes celles ici.
Oui, peut-être que tu aura l'opportunité de rencontrer ces amis que tu te sera fais ici, mais tu verra, en réel tu n'agira pas comme en virtuel, à moins que, chance à toi, tu sois parvenu à ne pas enfiler le masque et à rester toi même.
N'oublie pas non plus, que même si ici tu peux jouer un rôle, ce n'est pas un jeu vidéo, il y a de vrais personnes derrière ces écrans, prend gardes tout de même à ne pas leurs porter trop de confiance, on ne sait pas si eux jouent un rôle.
Reste toi même, libère toi un peu plus si tu veux, mais reste toi même; c'est tout ce qui compte, c'est ta seule chance de survivre ici, comme dans le réel.